Livre
Néerlandais
Plusieurs formats
Formats accessibles:

Niemand van ons zal terugkeren : het leven in Auschwitz door de ogen van een Franse verzetsvrouw en haar medegevang...

Charlotte Delbo (auteur), Katelijne De Vuyst (traducteur), Arnon Grunberg (auteur de l'introduction)

Niemand van ons zal terugkeren : het leven in Auschwitz door de ogen van een Franse verzetsvrouw en haar medegevang...

Memoires van een Franse verzetsvrouw die Auschwitz overleefde.
Titre
Niemand van ons zal terugkeren : het leven in Auschwitz door de ogen van een Franse verzetsvrouw en haar medegevangenen
Auteur
Charlotte Delbo
Traducteur
Katelijne De Vuyst
Auteur de l'introduction
Arnon Grunberg
Langue
Néerlandais
Langue originale
Français
Titre original
Aucun de nous reviendra & Une connaissance inutile
Éditeur
Amsterdam: Meulenhoff, © 2021
290 p.
ISBN
9789029094344 (hardback)

Plusieurs formats:

Formats accessibles:

Disponibilité dans les bibliothèques flamandes

Commentaires

De in 1913 geboren Française Charlotte Delbo trad in 1941 samen met haar man toe tot het verzet tegen de Duitse bezetter. Ze hielpen beiden met de totstandkoming en verspreiding van illegale kranten, totdat ze begin maart 1942 werden opgepakt. In mei van dat jaar werd Delbo’s echtgenoot door de nazi’s geëxecuteerd. Zelf werd ze in januari 1943 met 229 andere vrouwen naar Auschwitz-Birkenau gedeporteerd. Over haar tijd in het concentratiekamp schreef Delbo (1913-1985) na de Tweede Wereldoorlog de trilogie ‘Auschwitz et après’. In ‘Niemand van ons zal terugkeren’ zijn de eerste twee van de drie delen gebundeld. Niet eerder verscheen een Nederlandse vertaling van deze memoires. In korte, indringende prozaïsche en poëtische fragmenten beschrijft Delbo haar herinneringen aan Auschwitz en aan haar medegevangenen. Met een voorwoord van Arnon Grunberg.

À propos de Charlotte Delbo

Charlotte Delbo est une écrivaine française, née le 10 août 1913 à Vigneux-sur-Seine et morte le 1er mars 1985 à Paris 4e. Résistante, elle a été déportée à Auschwitz-Birkenau de janvier 1943 à janvier 1944 puis à Ravensbrück de janvier 1944 à avril 1945.

Membre des Jeunesses communistes, issue d'une famille d'immigrés italiens, elle travaille avant la guerre comme assistante du metteur en scène Louis Jouvet. Elle s'engage en 1941 dans la Résistance avec son mari Georges Dudach qui sera arrêté avec elle et fusillé au Fort Mont- Valérien en 1942. Elle est déportée à Auschwitz-Birkenau dans le convoi du 24 janvier 1943 dit « le convoi des 31000 » qui comprend 230 femmes, résistantes pour la majorité d'entre elles. Elle s…En lire plus sur Wikipedia

Suggestions