Komedie over de ambitieuze weervrouw van een lokaal televisiestation die over lijken gaat om carrière te maken
Titre
To die for
Directeur
Gus Van Sant
Scénariste
Buck Henry
Antécédent bibliographique
Joyce Maynard
Compositeur
Danny Elfman 1953-
Acteur
Nicole Kidman Matt Dillon Casey Affleck 1975- Joaquin Phoenix 1974-
Langue
Anglais
Éditeur
Universal Pictures Video, 2002 | Autres éditions
1 dvd-video
Date d'enregistrement
1995
Durée
100 min.
Note
Taalkeuze: Engels, Frans Ondertiteling: Nederlands
EAN
3259190209794

Disponibilité dans les bibliothèques flamandes

Disponible plus de 22 fois dans les bibliothèques flamandes

Commentaires

Speelfilm uit 1995 van Gus van Sant (My own private Idaho, Good Will Hunting) met in de hoofdrollen Nicole Kidman (Moulin Rouge, Eyes wide shut) en Matt Dillon (A kiss before dying). Deze komedie gaat over de ambitieuze weervrouw van een lokaal televisiestation die alles in dienst stelt van haar carrière. Als haar kleinburgerlijke, sullige man haar ambities in de weg staat, bedenkt ze een wreed plan om hem uit de weg te ruimen. Het verhaal wordt verteld als een televisiedocumentaire, met nieuwsflitsen, flashbacks en interviews met betrokkenen. Pieter Steinz (NRC) schrijft: '(...) een komisch maar conventioneel vrouw-wil-koste-wat-kost-hogerop-verhaal (...) vooral de moeite waard door de originele vorm. (...) zijn acteursregie is perfect. (...)' Huib Stam (Volkskrant): '(...) met de lichtvoetige, doch vlijmscherpe To die for bevestigt Gus van Sant zijn talent als Amerikaans satiricus. (...)'

À propos de Gus Van Sant

CC BY-SA 3.0 - Image by Georges Biard

Gus Van Sant, né le 24 juillet 1952 à Louisville (Kentucky), est un réalisateur, scénariste, producteur, monteur, photographe et musicien américain. Il a longtemps vécu à Portland dans l'Orégon, ville qui sert de cadre à nombre de ses films. Après des débuts comme cinéaste indépendant avec notamment le film My Own Private Idaho, il se rapproche de l'industrie hollywoodienne avec des films de commande comme Prête à tout ou Will Hunting, récompensé aux Oscars.

Il revient ensuite à un cinéma éloigné des pressions financières et artistiquement indépendant avec ce que des critiques ont appelé sa « tétralogie de la mort », comprenant Elephant, librement inspiré de la tuerie de Columbine (Palme d'or au Festival de Cannes 2003), et Last Days qui conte sa vision des derniers jours du chanteur Kurt…En lire plus sur Wikipedia

Suggestions

Publications sur cette œuvre dans la bibliothèque