Bande dessinée
Néerlandais
Titre
Parijs 1855
Scénariste
Jack Manini
Dessinateur
Étienne Willem
Langue
Néerlandais
Langue originale
Français
Titre original
Paris 1855
Éditeur
Zedelgem: Saga Uitgaven, 2018
57 p., [6] p. info : ill.
ISBN
9789085525974 (hardback)

Disponibilité dans les bibliothèques flamandes

Disponible plus de 38 fois dans les bibliothèques flamandes

Commentaires

Parijs, 1855. De wereldtentoonstelling trekt veel publiek. Een zigeunerin, haar helderziende twaalfjarige dochter Julie en haar broertje Alphonse proberen er een graantje mee te pikken. Ze belanden midden in een complot om Napoleon III te vermoorden door middel van een gechanteerde luitenant uit de lijfwacht. De revolutionairen gaan over lijken. De ondernemende Julie kan twee ontvoerde gijzelaars (de bruid van een luitenant en Alphonse) redden. Intrigerende thriller tegen een complexe historische achtergrond, met een onverwachte maar beetje vergezochte ontknoping op het eind. De mooie tekeningen met personen in een humoristisch aandoende semi-karikaturale stijl geven de strip een zekere luchtigheid tegenover de hardheid van het verhaal en de behoorlijk complexe historische achtergrond. Enkele nieuwe uitvindingen, zoals de grasmaaier, en het schandaal van Courbet’s thans iconische 'Het atelier van de schilder' zijn en passant verwerkt. De zeven gravures achterin met historische uitleg …Lire la suite

À propos de Jack Manini

Jack Manini est un dessinateur et scénariste de bande dessinée français, né le 9 juillet 1960 à Montargis en Loiret.

Biographie

Ses premiers récits sont publiés dans les journaux Circus, Pilote, Zoulou, Chic, etc.

Son premier album, Je Swingue, paraît chez Futuropolis en 1985. Trois ans plus tard, il signe Le Cobaye chez Albin-Michel. Il poursuit en dessinant L'Archimage Robert avec Froideval en 1991 chez Zenda.

Il publie la trilogie Mycroft Inquisitor écrite par Arleston à partir de 1995 chez Soleil. Il écrit chez le même éditeur KO avec Michel Chevereau au dessin en 2000. L'année suivante, il dessine Estelle sur scénario de Raymond Maric chez Carabas. Il retrouve Michel Chevereau en 2005 chez Glénat avec La loi du Kanun.

Il reçoit avec …En lire plus sur Wikipedia

Suggestions