Livre
Néerlandais

The little drummer girl

John Le Carré (auteur), Jan Smit (traducteur)
Een jonge Engelse toneelspeelster wordt door Israe͏̈lische agenten getraind om een Palestijnse groep van binnenuit op te rollen.
Titre
The little drummer girl
Autre titre
De lokvogel
Auteur
John Le Carré
Traducteur
Jan Smit
Langue
Néerlandais
Langue originale
Anglais
Titre original
The little drummer girl
Éditeur
Amsterdam: Uitgeverij Luitingh-Sijthoff, 2019 | Autres éditions
479 p.
ISBN
9789021023731 (paperback)

Plusieurs formats:

Formats accessibles:

Plusieurs langues:

Disponibilité dans les bibliothèques flamandes

Disponible plus de 40 fois dans les bibliothèques flamandes

Commentaires

De Israëlische contraspionage onder leiding van Kurtz is ervan overtuigd dat de Palestijn Khalit het brein achter de reeks bomaanslagen op Joodse doelwitten is. Om hem uit te schakelen, wordt Charlie, een jonge Engelse actrice, als lokaas gebruikt: zij wordt de minnares van Khalit's vermoorde broer, en door de Palestijnen als terroriste opgeleid. Haar eerste opdracht is een bomaanslag te plegen in Freiburg. Kurtz's team volgt haar op de voet, zij moet hen naar Khalit brengen. Het is Khalit die Charlie de bom geeft, na afloop gaat ze naar hem toe. Als grootmeester van de spionageliteratuur behoeft Le Carré geen introductie. Superlatieven ontbreken om deze roman te prijzen. Beter dan menig politicus of polemoloog geeft Le Carré scherp aan waar de essentie en de paradox van het Palestijns-Israëlische conflict ligt. Zijn boek is 'ambitieus' genoemd, maar dan wel een geslaagde ambitie.

À propos de John Le Carré

CC BY 3.0 - Image by Krimidoedel

David John Moore Cornwell, dit John le Carré, est un romancier britannique, né le 19 octobre 1931 à Poole. Durant les années 1950 et 1960, Cornwell a travaillé pour le MI5 et le MI6 et a commencé à écrire des romans sous le pseudonyme de « John le Carré ». Son troisième roman, L'Espion qui venait du froid (1963), est devenu un best-seller international et demeure l'une de ses œuvres les plus connues.

Biographie

John le Carré dit qu'il n'a pas connu sa mère, qui l'a abandonné quand il avait cinq ans, jusqu'à leur re-connaissance quand il eut 21 ans. Sa relation avec son père fut difficile. L'homme, qui avait été emprisonné pour fraude à l'assurance, était un associé des jumeaux Kray (faisant partie des criminels les plus en vue à Londres dans les années 1950-1960) et était continuellement endetté. Son père l'envoya dans des écoles p…En lire plus sur Wikipedia

Suggestions