Livre
Néerlandais
Plusieurs formats
Formats accessibles:

Mijn gevlogen kind

Sophie Daull (auteur), Félice Portier (traducteur)
Intiem rouwbetoon van een moeder na de tragische dood van haar tienerdochter.
Titre
Mijn gevlogen kind
Auteur
Sophie Daull
Traducteur
Félice Portier
Langue
Néerlandais
Langue originale
Français
Titre original
Camille, mon envolée
Éditeur
Amsterdam: Xander, 2016 | Autres éditions
192 p.
ISBN
9789401604987 (hardback)

Plusieurs formats:

Formats accessibles:

Plusieurs langues:

Disponibilité dans les bibliothèques flamandes

Disponible plus de 200 fois dans les bibliothèques flamandes

Commentaires

Na een vierdaagse lijdensweg overlijdt op 23 december 2013 Camille Lucas, de 16-jarige dochter van de Franse toneelspeelster Sophie Daull (1963). In dit intiem rouwbetoon beschrijft zij, zich richtend tot haar dochter, de verwarring van de toedracht, de lichamelijke instorting, de medische onderschatting, de doodstrijd, de kwellingen van de afschuwelijke alledaagsheid daarna. Ze geeft uiting aan haar gevoelens van liefde en van zelfverwijt. Ze herkent de levenslust en inzet van Camille in jongeren rondom, in herinneringen en anekdotes, steeds verspringend in tijd en plaats. Een moedige missie die zich over vier maanden uitstrekt, bedoeld ook ter ondersteuning van zichzelf. Daarbij ervoor wakend over de schreef te gaan in zelfbeklag of hoogdravendheid en haar tegenstrijdige gevoelens al te zeer uit te vergroten. Rond de ouderlijke rouwverwerking betuigt een ruime vriendenkring weliswaar oprecht medeleven, maar het is toch vooral de naaste familie die hier de moeder-dochterrelatie verdi…Lire la suite

À propos de Sophie Daull

Sophie Daull, née en 1965 à Belfort, est une comédienne de théâtre et écrivaine française.

Biographie

Durant sa scolarité où elle excelle particulièrement dans les matières littéraires, elle s'essaie au piano et au chant au Conservatoire National Supérieur de Musique de Strasbourg. C'est au club-théâtre de son lycée que sa carrière théâtrale trouve ses racines sous la direction de Marcel Guignard, alors directeur du Théâtre du Pilier, qui lui offre d'intégrer sa compagnie ; elle y restera 3 ans.

Un premier drame, l'assassinat de sa mère en 1985, l'éloigne pour un temps de la Franche-Comté et c'est en Suisse qu'elle poursuit sa formation de comédienne au Théâtre Populaire Romand dirigé par Charles Joris. Après une année de formation à la danse contemporaine au sein de la cellule de recherche chorégraphique initiée par Hideyuki Yano à Besan…En lire plus sur Wikipedia